Tournée internationale

La Ciudad.com - 19 Avril 2006

Traduction par Pimousse

Insolente et enchanteresse

Dernière révélation de la chanson Française, Camille vient pour la première fois à Buenos Aires, avec sa voix comme instrument principal. Difficile de ne pas succomber au charme certain de Camille Dalmais, tout simplement Camille sur scène.

L’adorable jeune fille Parisienne de 27 ans est le chef de file de cette nouvelle génération de chanteurs qui ont renouvelé la chanson Française de ces dernières années, tels que Vincent Delerm et Bénabar, tout en gardant son propre style.

La même qui s’est transformée en star de la télévision dans son pays (?) et qui se présente cette nuit à 21 heures à la Trastienda accompagnée de Matthew Ker (piano et accordéon) et Martin Gamet (basse, contrebasse et percussion).

Inclassifiable, Camille est fille de musiciens, bien qu’ayant découvert sa vocation artistique précocement, elle a tout de même étudié les Lettres et les Sciences Politiques… Mais par-dessus tout elle chante, avec une voix particulière, qui va du susurrement au ronronnement, du cri à la répétition telle une boucle, avec le scintillement d’une Edith Piaf et de Laurie Anderson.

Avec le fil (2005), un disque conceptuel qui a déjà été vendu à plus de 300 milles exemplaires et dont le nouvel observateur en fait l’éloge comme : « un album extraordinaire par sa créativité et sa fantaisie. On n’avait pas entendu un disque Français ayant fait tant de répercussion depuis…depuis si longtemps... », Ceci apporte bien évidemment à sa consécration. Cette année elle a reçu le prix des « victoires de la musique », Un sorte de Emmy Européen, et que ses fans fêtent sur son site d’hommage.

Le fil précisément, est le fil conducteur des 15 chansons qui conjuguent pop, chanson, jazz, Bossa Nova et qu’elle a nommé bourdon: une note soutenue présente dans chacun des thèmes. Tout cela avec une maturité et une versatilité inédite qui le valorise sans doute plus que l’adjectif insolente souvent donné par la presse.

Auparavant, les nuances de sa voix, accompagnées de mélodies suaves formèrent une partie de la compilation « nouvelle vague », où la chanson française rendit hommage au punk et au New Wave, depuis Joy Division jusqu’à Killing Joke. Depuis, elle a enregistré le Sac Des Filles (2002) et cette année, son premier album live : Live au Trianon.

Elle a également prêtée sa voix si charmante pour le spot publicitaire Promesse,le nouveau parfum de Cacharel avec 1,2,3 qui avec Paris, Ta Douleur et les ex sont des chansons indispensables de cette très jolie jeune fille, qui de plus, joue elle-même du piano et de l’orgue sur son disque.

Buenos Aires est seulement une escale de la tournée internationale qui l’emmène pour la première fois dans de grandes villes importantes, incluant Rio de Janero, Berlin et New York.



 
 

ATTENTION


ATTENTION :
Ce site n'est plus à jour, mais vous pouvez-retrouver l'actualité de Camille sur le FORUM. » Lien vers le forum.